Marc Garneau

Démarche / Bio

Chez Garneau, cette prédisposition à la mise en œuvre, cette sorte d’énergie inconsciente opérant sous la vigilance de la raison, elle est d’autant plus manifeste lorsqu’il nous semble converser avec tout ce qui se présente à lui comme phénoménalement naturel. Il joue et danse avec ses observations qui l’amènent à explorer une matérialité originale et variée.

Si, depuis plus de trente ans, il se consacre à l’étude phénoménologique de la peinture dont il aura disséqué le « corps », et ce jusqu’à en avoir exacerbé l’esthétisme, chaque œuvre aura conservé les traces du passage de l’homme, du temps et d’événements plus ou moins marquants, plus ou moins éphémères. Dans leur réalité immédiate, les œuvres d’art sont toujours liées à leur support matériel comme l’âme l’est au corps. C’est la pierre du monument, le bois de la sculpture, la couleur du tableau.*

*Extrait du texte de Céline Mayrand, Peindre l’essentiel : une esthétique de la sérendipité, catalogue Les Balcons, publié par Lacerte art contemporain, 2013

Né à Thetford-Mines en 1956, Marc Garneau vit et travaille à Montréal. Depuis ses débuts, il pratique surtout l’estampe et la peinture. Actif dans son milieu avec plus d’une soixantaine d’expositions individuelles, l’artiste est également présent sur la scène internationale. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs pays : Autriche, Allemagne, France, Hollande, Mexique, Japon. Entre autres distinctions, il recevait en 1997 le Grand Prix de la Biennale du dessin, de l’estampe et du papier-matière du Québec. On retrouve ses œuvres dans de nombreuses collections publiques : Musée d’art contemporain de Montréal, Musée national des beaux-arts du Québec, Winnipeg art Gallery, Musée du Bas-Saint-Laurent, Musée de Joliette et Banque d’œuvres d’art du Canada. Il figure également dans plus d’une trentaine de collections d’entreprises au Canada.

This predisposition to activate, this sort of unconscious energy operating under the watchful eye of logic, is all the more manisfest when Garneau seems to converse with everything on hand as phenomenally natural. He plays and dances with the observations that lead him to explore an original and varied materiality.

For more than thirty years, Garneau has devoted himself to the phenomenological study of painting, dissecting its « body » to the point of heightening its aesthetic appeal, yet each work retains the traces of human passage, of the passing of time and of events more or less important, more or less ephemeral. In their immediate reality, all works of art are bound to thier material support, like the soul to the body. The stone of the monument, the wood of the sculpture, the colour of the painting.

Born in Thetford-Mines in 1956, Marc Garneau now lives and works in Montreal. Since the beginning of his career, he concentrated on engraving and painting. Throughout the years, he has held more than sixty solo exhibitions, while being present on the international scene. His work has been presented in several countries: Austria, Germany, France, Holland, Mexico, and Japan. Among other distinctions, he received in 1997 the Grand Prix de la Biennale du dessin, de l’estampe et du papier-matière du Québec. The artist’s work is part of numerous public collections, such as Musée d’art contemporain de Montréal, Musée national des beaux-arts du Québec, Winnipeg art Gallery, Musée du Bas-Saint-Laurent, Musée de Joliette and Canada Council Art Bank. We can also find Garneau’s paintings in more than thirty corporate art collections in Canada.

CV de l'artiste / Artist's CV

PDF